Le village de Termignon, en Haute Maurienne, lové dans une boucle de la rivière Arc. Prise de vue depuis la route menant à Lanslebourg, direction ouest. Commune de Val-Cenis.
08/06/2006
24/06/2008
08/06/2006
24/06/2008
20/06/2011
14/06/2012
10/06/2013
26/06/2014
17/06/2015
25/07/2016
23/06/2017
2018
2019
Présentation
Le village de Termignon est construit dans un méandre de l'Arc, sur la rive droite, là où la rivière a déposé ses alluvions. La rive gauche, soumise à une forte érosion était vierge de constructions, mais elle commence à son tour à être urbanisée comme en témoigne le nouveau quartier d'immeubles locatifs récents. Ces constructions plus hautes de 2 à 3 niveaux que celles du village ancien, jusque-là absentes de Termignon, affichent une architecture qui tourne le dos aux morphologies déjà existantes, et rompt cette forme urbaine très affirmée de village ancien enroulé sur lui-même comme un escargot. Comment Termignon va-t-il évoluer ? Les urbanistes en sont curieux. Les prairies de fauche et les pâturages occupent le fond de la vallée en entourant Termignon d'une ceinture verte. Pour se développer, le village va-t-il choisir de grignoter ces espaces agricoles ? La station de ski les a déjà entamés avec ses infrastructures, non visibles sur la photographie. Les toits de lauzes si caractéristiques de l'architecture de montagne se maintiendront-ils ? C'est qu'en eux réside une grande partie du cachet de Termignon. A l'intérieur du village, on a déjà réaménagé les places, les trottoirs et les rues de ce bourg situé sur l'itinéraire millénaire du Col du Mont-Cenis. Ce chemin des pèlerins vers Rome, des voyageurs vers l'Italie, Napoléon l'aménagera en route nationale, mais il reste une trace du tracé plus ancien, visible au premier plan à droite de l'image et qui semble se diriger vers nous. Ce chemin modeste est appelé à cet endroit "chemin du Barrioz", comme le verrou rocheux (barrium) qu'il s'apprête à franchir. (France Harvois, 2009)
Témoignages
• Chambre d’agriculture, Cyril Mathian : Un gros travail de restructuration intérieure du village a été fait. • CAUE 73, Jean-Pierre Petit : Forme urbaine très forte, comment va-t-elle évoluer, ainsi que les espaces agricoles alentours ? Voir également l’évolution des toitures. • PNV, Nathalie Tissot : Termignon est construit dans un méandre de l’Arc. La rive gauche est soumise à une forte érosion, alors que la rive droite (zone de dépôt) abrite le vieux village. Les nouvelles constructions se développent en rive gauche. Fond de vallée avec agriculture (cultures, prairies de fauche et pâturages), station de ski. On distingue l’ancien chemin du Barrio, à droite de l’image et au 1er plan : il était utilisé avant la construction de la route nationale à l’époque napoléonienne. (recueilli par Caroline Mollie, 2008)