Au 1er plan, le sentier qui descend vers le refuge communal du Grand Plan. À l'arrière-plan de gauche à droite, le Petit Mont Blanc, le Col du Mône et le Roc du Mône. Tout au fond, les Dômes de la Vanoise avec, de gauche à droite, le Dôme des Sonnailles, le Dôme des Nants, le Dôme de l'Arpont et les Dômes du Génépy. Vue prise depuis le croisement de chemins au sud du Col de la Platta. Courchevel.
27/09/2006
30/09/2008
27/09/2006
30/09/2008
03/10/2013
2018
Présentation
Une fois passé le Col de la Platta, le sentier redescend et dessine son tracé sur la pente sans heurter l'œil. Pas un arbre ne pousse dans cette vaste zone d'alpage. Les pelouses pâturées par les troupeaux bovins en été sont marquées des traces de passages des bêtes à droite dans l'ombre de la pente et le sentier semble suivre une courbe de niveau. Au fond, un bâtiment se niche sur un replat, seul abri dans l'immensité naturelle. Ce chalet communal de la Petite Val ne sert pas de fromagerie pour fabriquer le Beaufort mais plutôt aux chasseurs comme abri en période de chasse au chamois par exemple. Nous sommes ici dans des alpages de « grande montagne », pâturages mangés par des troupeaux de très grande taille que plusieurs éleveurs mettent en commun. Ici, elles sont environ 600 à les parcourir l'été, de juin à septembre, pour se régaler de l'herbe d'altitude. Puis viennent les zones rocheuses, royaume des bouquetins et des chamois. Enfin, tout en haut la calotte glaciaire des Dômes de la Vanoise inclut le glacier des Nants dont l'épaisseur se réduit, se fragilisant avec la fonte des glaces. De la glace qui surmonte des montagnes modelées et travaillées par l'activité humaine – ce paysage résume bien la Vanoise. (France Harvois, 2009)
Témoignages
• PNV, Alexandre Garnier, Christophe Gotti, Frantz Storck : Inscription réussie du sentier et de la piste dans le paysage. Paysage emblématique de la Vanoise, les différents étages. Traces de pâturages bovins. Suivre l’évolution de l’épaisseur du glacier des Nants. (recueilli par Caroline Mollie, 2008)